NOTRE INFOLETTRE

Sélectionner une ou plusieurs listes :


Extrait de l’éditorial du 102

Bien naïfs ceux qui croyaient que le néolibéralisme n’irait pas jusqu’à tenter de TOUT prendre dans ses filets. Car, pour lui, on le voit chaque jour avec l’« austérité » et les fameuses « réformes », le poids de la « dette » et le traitement infligé par l’Europe à la Grèce, tout, jusqu’aux soins aux personnes âgées et aux malades, jusqu’à la misère qu’il produit, doit devenir marché.

Et, comme le montre clairement dans ce numéro Jean-Claude Boual président du Collectif des associations citoyennes, qui mène depuis plus de quatre ans un travail très pointu sur le sujet, le dernier marché qui résistait encore, sur lequel il ne pouvait presque pas faire de profit, risque de tomber dans son escarcelle […]
Les attaques à l’encontre de ce qu’on nomme la « culture », les richesses immatérielles de l’art et la pensée en général (ce que j’appelle le monde du symbolique) comme des valeurs de générosité et de gratuité portées par le monde associatif, lancées par les tenants de l’évaluation quantitative de tout, ne datent pas d’hier. La résistance (ou la riposte) à ces attaques est même l’un des axes majeurs de notre revue. Mais c’est vraiment David contre Goliath […]