NOTRE INFOLETTRE

Sélectionner une ou plusieurs listes :


Les hors-champs de l’art

Commandez ce numéro en cliquant sur ce lien (lien pour les DOM-TOM et l’international)

Introduction : Nicolas Roméas (directeur de Cassandre/Horschamp)

Fil d’Ariane : Valérie de Saint-Do (codirectrice de Cassandre/Horschamp)

1. Abris, asiles, chantiers…

1.1 CONTRAINTE OU THÉRAPIE ?

  • Contribution : Madeleine Abassade/Le nez dans le guidon
  • Actes du débat : Quelle place pour l’art dans le champ de la psychiatrie aujourd’hui ? Débat animé par Bruno Boussagol, avec Jean Oury (psychiatre, directeur de la clinique de La Borde), Marie Bonnafé (psychiatre-psychanalyste), Joël Aspar (directeur de l’Institut de Formation Soins Infirmiers, à La Verrière), Stéphane Gatti (réalisateur, La Parole errante).
  • Reportage : L’action culturelle à l’Institut Marcel Rivière.
    Sous l’égide de Madeleine Abassade, chargée de l’action culturelle, l’Institut Marcel Rivière de La Verrière accueille de multiples résidences d’artistes et actions menées avec les patients.

1.2 L’ART COMME DÉVOILEMENT ?

  • Contribution : Daniel Terrolle, sociologue/Sans domicile fixe

Maître de conférences au département de sociologie de Paris 8, Daniel Terrolle a publié plusieurs ouvrages et articles sur les sans-logis et la problématique de ce qu’on nomme l’« exclusion ».

  • Actes du débat : Comment la pratique de l’art permet-elle de transformer le regard porté sur des populations en difficultés, et celui qu’elles portent sur elle-mêmes ?
  • Reportage : Le Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers
    de Nanterre

Le CASH de Nanterre, relié à l’hôpital accueille des personnes en grande difficulté sociales. Philippe Guérin, metteur en scène, mène depuis des années avec elle un travail de création théâtrale.

  • Reportage : L’association Aujourd’hui ça s’appelle pas.

Bruno Boussagol, metteur en scène, intervient depuis 25 ans auprès d’enfants et adolescent autistes et psychotiques de la clinique de Ste-marie du Puy avec cette association. L’association a aujourd’hui cessé ses activités

1.3 FERMÉ/OUVERT : NOUVELLES TOPOGRAPHIES

  • Contribution : Olivier Couder/Hasardeuse rencontre
  • Actes du débat : Un resserrement de l’espace pour l’intervention artistique ?

Débat animé par Christopher Yggdre, fondateur de la coopérative Co-errances, avec Alain-Pierre Peyraud, psychiatre, élu à la Santé pour le Xe arrondissement de Paris, Manuella de Luca, psychiatre, Patrick Bouchain, architecte, Jean-Pierre Chrétien-Goni (metteur en scène intervenant au centre hospitalier de Ville-Evrard et à la maison d’arrêt de Fleury -Mérogis), Christian Sabas (fondateur de l’Atelier du Non-faire de l’Hôpital de Maison-Blanche), Olivier Couder (metteur en scène intervenant en centre d’aide par le travail).

  • Reportage : Le Festival Art et déchirure à Rouen
  • Reportage : L’Atelier du non-faire à Maison Blanche

Dans l’enceinte du centre hospitalier spécialisé de Maison-Blanche, Christian Sabas, musicien, a maintenu une enceinte de liberté où les personnes peuvent s’exprimer artistiquement hors de toute visée thérapeutique. Une expérience reconnue, mais menacée par le prochain déménagement le l’hôpital psychiatrique.

1.4 LE CORPS DANS CES LIEUX

  • Contribution : Joël Kerouanton (auteur et éducateur au Centre d’aide par le travail « Cecilia »)/Quel est ton rêve ?
  • Contribution : Alain Vasseur, Festival Itinéraires singuliers (Dijon), L’Art et l’expression contre l’exclusion
  • Actes du débat : Quelles expressions possibles du corps dans les lieux de l’enfermement ?
    Débat animé par Madeleine Abassade (chargée de l’action culturelle à l’Institut Marcel-Rivière, avec Pippo Delbono (metteur en scène), Valérie Uréa (réalisatrice du film Bruits blancs ), Bruno Boussagol (metteur en scène intervenant à l’Hôpital Ste-Marie du Puy), Michel Gérardin (chorégraphe intervenant à l’Hôpital Ste-Marie du Puy), William Petit (chorégraphe), intervenu notamment au 3bis F, lieu d’arts contemporains à l’Hopital Montperrin d’Aix-en-Provence.
  • Reportage : La F.E.R.M.E. du Vinatier (Lyon), Fondation pour l’étude et la recherche sur les mémoires et l’expression.
  • Reportage : Le 3 bis F à Aix en Provence

Un lieu d’art contemporain, autonome, au sein d’un établissement psychiatrique : c’est l’expérience menée par le 3 bis F d’Aix en Provence, qui invite des artistes à investir ce « lieu non thérapeutique » et qui mêle, dans les ateliers, un public extérieur aux patients de l’hôpital.
*******

  • Traces et tracés de Deligny, par Bertrand Ogilvie (psychanalyste)

2.Derrière les barreaux

2.1 TEMPS CHOISI, TEMPS SUBI ?

  • Contribution : Jean-Pierre Chrétien-Goni (metteur en scène, intervenant en prison et en milieu psychiatrique et professeur au Conservatoire national des Arts et métiers) : Artistes in extremis
  • Actes du débat : Temps vécu, temps subi en prison ?
    Débat avec Anne Toussaint (réalisatrice), Milko Paris (association Ban public), Jacques Miquel (Théâtre du FIL), Jean-Pierre Dufranc (chargé de l’action culturelle au SPIP de Fresnes)
  • Reportage : L’association Puls’Art

2.2 LES GESTES ENTRE LES MURS

  • Actes du débat : Comment appréhender un travail sur le corps et le geste dans le lieu du confinement et de l’enfermement ?

Débat avec Franck Esnée (chorégraphe), Jean-Pierre Chrétien-Goni (metteur en scène), Christian Jehanin (metteur en scène et directeur de l’École Départementale de Théâtre en Essonne), Gérard Lorcy (metteur en scène).

  • Reportage : le Théâtre du Fil

Le Théâtre du Fil intervient régulièrement depuis des années sur toutes sortes de terrains « sensibles : prisons, hôpitaux, banlieues…

2.3 UNE PRISON « DIFFÉRENTE » ?

  • Contribution : Philippe Ripoll, écrivain engagé dans des chantiers sociaux : Théâtre de la prison.
  • Actes du débat : Une prison « différente » ?

Avec Madeleine Abassade, Jean-Pierre Chrétien-Goni, Janusz Mrozowski (réalisateur), Anne Toussaint (réalisatrice, responsable d’un atelier à la Maison d’Arrêt de La Santé)

  • Reportage : La Maison de l’arbre, à Montreuil-sous-Bois : le lieu de La Parole errante.
  • Contribution : Jean-Jacques Hocquard, directeur de La Parole errante
  • Contribution : Armand Gatti : Je travaillerai à libérer la divinité.

Armand Gatti reste la figure emblématique d’un art politique en prise sur l’ensemble des zones en déshérence de notre société : du monde ouvrier la prison, de l’hôpital psychiatrique aux SDF.

Ressources et bibliographie.
Coordonnées des équipes et lieux abordés