Appel aux lecteurs et amis !

 Chers amis,

Vous le savez, dans une société en voie de privatisation généralisée, tenir une parole et un geste authentique relèvera bientôt de l’exploit dans tous les domaines. Spécialement dans ces univers du symbolique qui doivent échapper à toute notion de rentabilité, ceux de la culture en général et de l’art en particulier. C’est pourtant ce à quoi l’équipe de Cassandre/Horschamp s’emploie depuis des années.

Cassandre/Horschamp est votre agora de papier

Nous savons tous dans quel état est aujourd’hui la presse française. Notre revue tient le cap depuis plus de quinze ans contre vents et marées avec peu de moyens et elle a gagné, dans un contexte difficile, le pari d’élargir son champ de vision et son audience pour devenir un véritable outil de référence. Nous croyons que cet espace de paroles a aujourd’hui un rôle très important à jouer dans la construction d’une véritable culture de la démocratie.

Nous nous proposons de regrouper les énergies de ceux qui ne veulent pas abandonner cette lutte et de leur laisser le champ libre pour s’émouvoir, critiquer et proposer.Il faut aujourd’hui que Cassandre/Horschamp devienne l’immense « Agora de papier » ouverte aux questions de culture dont nous avons un besoin vital. Mais son développement est freiné, et aujourd’hui sa survie est en cause. Nous n’avons aucun moyen financier pour lui faire de la publicité et comme on sait, aucun circuit de diffusion efficace n’est adapté à de petits véhicules de ce type. Pour cela, au moment où s’accroît l’adversité, il lui faut gagner en puissance.

Aidez la à déployer toute son envergure !

Il est important que beaucoup de gens concernés qui ne connaissent pas encore Cassandre/Horschamp, sachent qu’existe un lieu de débat et de pensée libre et désintéressée sur les questions culturelles.

Un espace éditorial où l’on reconnaît aux artistes un rôle vital dans une société en péril où nous sommes nombreux à vouloir résister à la robotisation, à la déshumanisation, et créer un chemin pour une pratique de l’art ouverte à tous.
Un espace éditorial où les idées peuvent être débattues au niveau où elles doivent l’être, en-dehors des intérêts particuliers des divers clans et chapelles.
Un espace éditorial où le rôle essentiel du geste artistique peut être pris en compte, réfléchi, affirmé, répété, explicité, mis en perspective…

Il faut développer l’audience de cet espace éditorial pour que les utopies et les valeurs qui nous portent acquièrent une visibilité et une écoute élargie.

Vos abonnements sont la condition de notre liberté

Pour cela il faut que beaucoup de gens s’abonnent à cette revue. C’est maintenant la condition sine qua non de son existence. Si des soutiens actifs aux quelques lieux de parole « non-alignés » qui existent encore en France ne se manifestent pas – avec la certitude que pour une revue comme la notre chaque abonnement est un indispensable soutien – tous les espaces de ce type seront bientôt amenés à disparaître.

Ce message est simple, au fond. Nous demandons à chaque personne qui l’entend et en comprend le sens, de faire connaître Cassandre/Horschamp à ses amis concernés et de leur expliquer qu’il est important de s’y abonner.

Merci à vous, pour nous tous.

Pour l’équipe de Cassandre/Horschamp, Nicolas Roméas