Théâtre des mondes arabes

Extrait de l’éditorial

“Cassandre a pour obsession de relier le théâtre à ses sources, de le prévenir des dangers de l’académisme et de l’appartenance exclusive à une élite. Pour comprendre comment cet art se rattache à d’anciennes traditions communautaires comme le conte, le théâtre d’ombres ou les rituels religieux, comment il peut être un outil pour tenter de ravauder les mailles de sociétés occidentales qui se posent en modèles planétaires, il nous faut sortir de nos frontières culturelles, explorer le monde pour voyager dans notre histoire. C’est ce que nous avons voulu faire, en nous heurtant aux paradoxes de la représentation, entre ses sources mystiques, sa fonction festive et politique et sa tendance mortifère à se cloîtrer dans une catégorie…

Nicolas Roméas